L’été de tous les dangers

« L’été de tous les dangers. »

Le truc des maîtres-porcs de ce monde revient toujours: ils nous font peur avec la « crise » pour mieux utiliser cette poudre aux yeux afin de justifier d’hausser taxes et impôts, réduire les services et menotter les États, bref augmenter leur dictature.

C’est ce que les manifestants des G20 veulent dénoncer. Le capitalisme n’a pas toujours existé.

Va-t-il finir par imploser comme le communisme? Enlevez-lui son respirateur artificiel.

(Aussi: Excellent texte de Richard Le Hir)

Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :