Langues au Québec: délires et guerre ouverte

Langues au Québec: délires et guerre ouverte.

Ça devient un mélange de délire et de guerre maintenant ouverte. NOTRE ÉVEIL EST EN MARCHE, J’ESPÈRE, IL FAUT LE DIFFUSER.

 

Le gouvernement libéral de John James Charest au Québec veut imposer l’apprentissage de l’anglais intensif dès la 6e année (âge: 11 ans).

 

On proteste. Puis, soudain, apparaît ce vieil imbécile de Gérard Bouchard, de la Commission Bouchard-Taylor, et frère de l’autre traître, Lucien, pour nous « instruire » que refuser cet apprentissage forcé serait « criminel ».

 

Je rêve?  Il serait « criminel » de NE PAS favoriser l’anglais au Québec, pays où le rare français est dangereusement menacé?

 

Enterrez-moi ce traître imbécile, vivant si possible, avec son frère Lucien si possible. Bon débarras.

i

Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :