Le français interdit à Services Canada

Incroyable, mais apparemment vrai.
Pour ceux qui doutaient ENCORE que le monde anglo-saxon canadian méprise sa propre francophonie et veut la voir disparaître.
Pour le Québec, la solution est devenue claire: SORTIR le Canada du Québec.

 



Des employés d’un bureau fédéral de Service Canada en Nouvelle-Écosse se seraient vu interdire jusqu’à tout récemment de parler en français avec les clients qui leur demandaient de l’aide dans cette langue.
Des journalistes de Radio-Canada ont recueilli le témoignage de Dean Snelling, un anglophone qui a résidé en Suisse durant une quinzaine d’années. De retour au Canada depuis cinq ans, il dirige une maison de personnes âgées en Nouvelle-Écosse. (…)
Le Commissariat aux langues officielles refuse de commenter la situation parce qu’il n’y a pas eu de plainte officielle faite à son bureau. Service Canada n’a pas non plus voulu commenter cette histoire.
i

Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :