Le Canada n’est pas en position de donner de leçons en droits et libertés, sur son propre territoire!

Avant que les anglo-impérialistes canadiens puissent donner des leçons à qui que ce soit à propos de l’histoire, ils auront à « clarifier » certaines de leurs « actions » au Canada, menées principalement contre les minorités dont les autochtones et les francophones:

– Oppression et déportation en masses des Acadiens

– Massacres des autochtones et des Métis (Pontiac, Batoche, Louis Riel.. ), déplacement des survivants dans les réserves (concentration), internement de leurs enfants dans des institutions d’assimilation;
 
– Pratiquement tous les traités de paix brisés;
 
– Autochtones poussés à la famine pour expérimentations médicales
 
– Fédération imposée de force sous un pouvoir centralisé
 
– Apartheid anti-Français partout au Canada pendant plus d’un siècle pour éradiquer la majorité francopohne
 
– Les vrais Canadiens (les Français) poussés au statut de « nègres blancs », leurs conditions de vie sous la domination impériale anglo-saxonne étant alors égales ou pires que celles des noirs étasuniens; et les conditions des autochtones étaient encore pires
 
– Plus de la moitié des vrais Canadiens forcés à l’exil (par exemple aux USA) pour travailler et survivre pendant que le gouvernement canadien, au lieu de les aider, poussait à fond la machine d’immigration en provenance de l’Europe
 
– Une Constitution et une Charte des droits imposées de force (coup d’État de 1982 de Trudeau, Chrétien et autres) conçues pour rendre impossible aux vrais Canadiens de protéger leur langue et leur culture
 
– Terrorisme d’État pour simuler un terrorisme indépendantiste (FLQ), police fédérale canadienne qui posent des bombes à Montréal, l’occupation de l’armée anglo-saxonne sous les ordres de Trudeau en 1970 (Crise d’Octobre), 900 personnes emprisonnées parfois pour des mois sans accusations contre elles.
Tout ça pour tenter de détruire les mouvements indépendantiste pacifique du Québec (avec peu de succès en fin de compte).
 
– Activités criminelles (Commission Gomery, Scandale des commandites, etc) contre les lois du Québec pour gagner les deux référendum (1980, 1995) sur la souveraineté du Québec
 
– Instrumentalisation des populations ethniques, obligation de déménager à Montréal pour obtenir la citoyenneté, menaces de la perdre s’ils appuient la souveraineté (Parizeau avait raison)
 
– ETC.
LISTE PARTIELLE DES EXACTIONS DU CANADA CONTRE SA PROPRE POPULATION.

Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :