Archives mensuelles : novembre 2018

Secrets de longévité et de santé du peuple Hunzas

Par François Pelletier

Qui sont les Hunzas?

Les Hunzas sont un peuple qui vit dans les montagnes, au nord du Pakistan. Ils sont réputés ne pas connaître la maladie, la fatigue ou les maux de tête. Ils vivent couramment jusqu’à plus de cent ans, maintenant leurs capacités physiques, mentales et sexuelles pratiquement intactes. À tout âge, ils travaillent, agissent et pensent comme lorsqu’ils avaient trente ans.

Pourquoi sont-ils tellement en santé?

D’abord, il est important de signaler que les habitudes de vie des Hunzas ne leurs ont pas été inspirées par les dieux et n’ont pas non plus été découverts à force de recherches scientifiques.  Commençons donc l’exploration des dix facteurs clés qui expliquent la santé exceptionnelle des Hunzas.

  1. De l’air frais – L’air est un des éléments les plus vitaux à la survie de l’être humain. Sans air, nous ne pouvons survivre que quelques minutes. Les Hunzas ont la chance de vivre dans les montagnes, loin de toute « civilization » susceptible de polluer leur air. La qualité de l’air qu’ils respirent chaque jour est donc exceptionnelle.  Les plantes sont reconnues pour leurs capacités de filtrer l’air de ses polluants. Ayez donc une abondance de plantes au bureau et à la maison. Ne vous gênez pas non plus pour ouvrir les fenêtres fréquemment afin de changer l’air vicié de l’intérieur pour du nouvel air bien frais de l’extérieur.
  2. De l’eau pure et fraîche – L’eau est sans doute le deuxième plus important élément à la survie de l’être humain. Le corps en est constitué à plus de 75%.
  3. Une nourriture saine et naturelle –   Comme la montagne ne leur offre que peu de pâturages, les Hunzas gardent peu d’animaux et mangent très rarement de la viande. Les grains constituent une bonne part de leur alimentation. Comme la saison chaude est courte, ils ne peuvent se permettre de donner du grain à la volaille. Le poulet et les oeufs sont donc assez rares également. Le mode de vie « primitif » qu’ils pratiquent ne permet pas d’ajout de produits chimiques dans la nourriture. Le grain leur sert à fabriquer un pain de grain entier qui ressemble à une pâte à pizza – le « Pain Hunza ». En plus du grain, les Hunzas cultivent une variété de légumes, fruits, laitues et herbes diverses. Leur diète se compose donc de mets végétariens à 98%. Les Hunzas utilisent très peu la cuisson et la plupart des aliments sont consommés crus, comme la nature les présente.   Signalons que tout ce qu’ils consomment est « biologique », non transformé, et non additionné de substances chimiques.
  4. Une abondance d’exercice – Dans les montagnes de la région du Hunza, il faut travailler dur pour se procurer de quoi manger. Il faut d’abord parcourir des kilomètres de sentiers montagneux pour arriver aux champs. Les Hunzas cultivent selon une méthode dite « en plateaux », car la montagne ne leur permet pas de cultiver de grands champs plats. Ils ne disposent pas non plus de machinerie, qu’ils auraient de toute façon bien du mal à déplacer entre les champs.  N’ayez pas peur de bouger.   Marchez, courrez, jardinez, grimpez les marches rapidement, portez vous-même vos sacs à l’épicerie, stationnez plus loin au supermarché. Nul besoin de vous abonner à un centre de conditionnement physique coûteux, vous pourrez trouver des occasions partout dans votre quotidien pour bouger et ne vous sentirez que mieux.
  5. Un sommeil adéquat – Les Hunzas ne se posent jamais de questions sur les heures de sommeil idéales. Depuis toujours, il se couchent à la tombée de la nuit et se lèvent tôt, au lever du soleil. Leur esprit est libre et clair et ils dorment profondément une moyenne de six heures par nuit. S’il arrive qu’il ressentent de la fatigue dans la journée, ils font une courte sieste, tout simplement.
  6. Du soleil, quotidiennement –   Les Hunzas vivent majoritairement à l’extérieur et bénéficient donc d’une lumière naturelle abondante.   Profitez des moments que vous avez pour sortir dehors, prendre de l’air frais et de la lumière solaire (même lorsque les nuages voilent le soleil). Voyez comment cela influence votre moral et votre teint.  Je parle ici simplement d’une exposition modérée, quotidienne à la lumière naturelle du soleil.
  7. Un Jeûne occasionnel –  Il arrive que la nourriture vienne à manquer pour de courtes périodes chez les Hunzas, fréquemment au printemps avant la première récolte. Plutôt que de lutter, les Hunzas ont établi un jeûne annuel à cette période. Le corps réagit à l’absence de nourriture en puisant dans les réserves de tissus gras et en nettoyant l’organisme des déchets qui y sont accumulés. L’organisme n’étant plus occupé à digérer, il peut alors concentrer son énergie vers des activités de purification et de nettoyage.
  8. Une sensation d’être aimé et utile – Une étude sur le peuple Hunza a révélé que la grande majorité des adultes âgés de 80 ans et plus étaient mariés et l’avaient été toute leur vie.  Les adultes les plus âgés vivent invariablement avec leur famille  L’adulte le plus âgé y occupe une place de choix, étant considéré comme source de sagesse, d’expérience et de bon conseil.  Il n’y a pas non plus de retraite chez les Hunzas. Tout le monde participe activement à la bonne marche de la communauté, et est donc utile toute sa vie. Le plus étonnant, c’est que les Hunzas conservent la plupart de leurs facultés physiques, mentales et sexuelles jusqu’à un âge très avancé. Est-ce le cas dans nos sociétés dites « évoluées »?
  9. Un stress limité –  Une vie passée dans une région montagneuse, entouré de végétation, où règne le calme et l’air frais et la simplicité est très réduite en stress. Une alimentation saine, un sommeil régulier et réparateur, une bonne dose de lumière naturelle – tous ces éléments contribuent à faire des Hunzas un peuple calme et en santé.   En comparaison, nos vies sont remplies de stresseurs qui nous pressent de tous les côtés.   Prenez du temps chaque jour pour simplement être. Appréciez l’environnement autour de vous. Respirez, faites de la méditation, du tai chi, ou n’importe quoi d’autre pour réduire le stress dans votre vie. Voilà le secret d’une vie longue et agréable.
  10. Une absence de gourmandise et d’envie – Nous avons été conditionnés à vivre dans l’avoir plutôt que dans l’être. Ainsi, nous voulons toujours plus de biens, de confort, de services, etc…    L’influence des médias et de la publicité n’a pas atteint les Hunzas car aucun moyen moderne de communication était disponible jusqu’à récemment.  Cessez de vouloir posséder toujours plus. Vous êtes déjà riche. Concentrez-vous sur quelque chose de plus grand encore: être.

 

Publicités