Archives des étiquettes : éric messier

Soutien psychologique en ligne (de Montréal) accessible de partout

Je suis psychosociologue, conseiller accompagnateur, je vous souhaite la bienvenue sur mon site.

Contactez-moi sans frais ni obligation pour un premier échange. Mes interventions se font presque toujours en ligne (à distance) mais elles peuvent exceptionnellement se faire aussi en bureau.

Il peut arriver à n’importe qui de ressentir le besoin de s’exprimer, d’être écouté sans jugement et compris dans ses problèmes ou ceux vécus par un proche ou un ami.

Souvent, on peut trouver difficile de se confier à une personne de notre entourage, par crainte d’être incompris ou même de susciter un nouveau conflit. C’est pourquoi le conseil d’un professionnel est très utile car ce dernier offre un accompagnement dégagé de parti pris et donc neutre.

Demander conseil à un professionnel est une démarche qui montre que vous êtes persuadé de pouvoir améliorer et résoudre une situation difficile.

Vous bénéficiez d’une totale confidentialité, et même de l’anonymat si vous le souhaitez, c’est d’ailleurs l’un des avantages d’une intervention en ligne.

Si vous souhaitez sortir d’une situation conflictuelle, tendue ou déprimante, un sentiment d’échec, une séparation, ou si vous avez de la difficulté à prendre une décision.

Si vous voulez vous libérer des blocages qui s’expriment parfois par des phrases telles que « je suis nul (le) », « je n’ose pas », « j’en suis incapable ».

Si vous souhaitez mettre fin à une spirale malsaine dans des relations : au travail, en famille, en amour.

Je veux vous aider à traverser cette période difficile, à trouver une solution à une crise et à vous soutenir dans votre reconstruction.

Vous n’êtes pas seul!

Je suis un Québécois résident à Montréal.
Je suis détenteur d’un baccalauréat (license) en Psychosociologie de la Communication, d’un autre en Orthopédagogie, et enfin d’une maîtrise en Administration internationale qui m’a amené à travailler dans le secteur humanitaire en Afrique et en Haïti.
Pendant plusieurs années, j’ai enseigné à plusieurs niveaux et j’ai pratiqué le journalisme et les communications pendant plus de 20 ans. J’ai accompagné de nombreuses personnes, accumulant ainsi un bagage d’expérience que j’ai choisi de mettre au service des personnes vivant des épreuves ou des interrogations, dans le cadre d’une pratique privée à distance, utilisant diverses technologies.

Un psychosociologue est un praticien de la psychologie sociale.
Ainsi, j’interviens auprès des individus aux prises avec des problèmes fonctionnels ou humains dans leur contexte personnel et psychosocial en vue de favoriser la résolution des problèmes en cause.
L’intervention psychosociologique est centrée à la fois sur la personne, sur les processus et sur les relations. Elles est une pratique d’accompagnement qui vise le développement des personnes, de leur conscience, leur autonomisation et leur responsabilisation.
Ma pratique est conforme aux dispositions de la Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines (Québec)

Le journaliste Éric Messier sur Wikipédia

Éric Messier est un journaliste et communicateur indépendant depuis 1989, basé au Québec. Éric Messier a été collaborateur du magazine RG (Revue RG, de l’éditeur Alain Bouchard) et des magazines Être et 2B (autre lien). Éric Messier a aussi collaboré au quotidien La Presse (1996 à 1999), pour plusieurs journaux du réseau Transcontinental (1989-2004) et depuis 2003 pour le journal culturel Voir avec un blogue populaire. Éric Messier a enseigné entre 1993 et 2008 à la CSDM et la CSSMI, puis enseigné les communications éducatives à l’Université de Montréal en 2008 (comité des études). Entre 1998 et 2005, Éric Messier a été travailleur humanitaire au Mali, au Sénégal en Haïti et au Burkina Faso où il a mené ses recherches pour l’obtention du masters en Administration internationale (ENAP). Il a publié trois recueils de poésie et un récit de voyages initiatiques (Éric Messier: Les continents inconnus). Éric Messier est membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec et de l’Union internationale des journalistes francophones à Paris (Éric Messier, membre UIPF).

100e singe, champ morphique, masse critique: tout est lié?


Macaques japonais
R. Sheldrake
J. Benveniste

« J’aimerais voir le monde changer, mais que puis-je faire seul?… »

L’expérience du 100e singe

Cette expérience laisse entrevoir ce qui se passera théoriquement lorsqu’un nombre suffisant d’humains auront atteint un certain niveau de conscience.

L’expérience se passe durant les années 50 sur une île du Japon avec des macaques japonais. Les chercheurs lançaient aux singes des patates douces dans le sable pour étudier leur comportement. Ceux-ci les mangeaient mais n’aimaient pas par le sable. L’un d’eux s’approcha d’un ruisseau pour laver la patate. Curieux, les autres l’observèrent et l’imitèrent. Bientôt, tous les singes allèrent directement au ruisseau avec les patates. Quatre-vingt-dix-neuf firent pareil, sauf le centième (était-ce vraiment le centième, peu importe), qui alla vers la mer pour y laver sa patate et réaliser qu’elle avait bien meilleur goût avec du sel.

C’est alors qu’il se passa quelque chose de très intéressant : non seulement les singes de cette île l’imitèrent mais aussi ceux d’une île voisine qui allèrent directement à la mer pour les laver. Sur le continent aussi, on observa le même phénomène. Le centième singe avait apparemment libéré un potentiel d’énergie suffisant pour que ce savoir atteigne les autres singes par la pensée.
Le scientifique Rupert Sheldrake (sans lien avec cette expérience) expliquerait ces transferts par les « champs morphogénétiques » (ou résonance morphique), une théorie qui pourrait aussi expliquer les phénomènes télépathiques. Sheldrake a réalisé une expérience avec des souris plaçées dans un labyrinthe menant à de la nourriture. Il a été observé que les générations suivantes de souris traversaient le labyrinthe de plus en plus rapidement. De la même façon, une fois une découverte réalisée dans un pays, le processus de « gravure énergétique » de la pensée est achevé ; ainsi, pour les autres chercheurs qui travaillent à un projet semblable, il sera dorénavant plus facile d’atteindre ce but ou de d’aller plus loin.

(cliquer)

Lorsqu’un nombre assez grand d’hommes sur Terre (une « masse critique ») auront accédé à un niveau de conscience élevé, il sera plus simple pour le reste de l’humanité d’y parvenir, que ce soit la lutte contre la pauvreté et la faim, la protection de l’environnement, etc. Ceci fait aussi partie de la loi de résonance.
Des thèmes connexes ont été abordés par d’autres scientifiques ou auteurs, comme le biologiste Jacques Benveniste (la mémoire de l’eau), le psychologue Carl Rogers (psychologie sociale), le roman d’aventure best-seller La prophétie des Andes.

Devant les défis du monde, beaucoup d’hommes ont le raisonnement suivant : « Oui, mais moi tout seul, je ne peux rien y changer. » Mais ce pourrait être vous « le centième singe ».

« C’est une illusion créée par le cerveau que de penser que vous êtes un individu séparé du reste. »
LIENS
Le centième singe, livre par Ken Keyes, Jr.
Les sociétés secrètes – et leur pouvoir au 20e siècle, livre de Jan Van Helsing aux éditions Ewertverlarg.
Site sur l’expérience du 100e singe
Rupert Sheldrake
L’opinion de Sheldrake sur ce phénomène
Questions-réponses à Rupert Sheldrake
Jacques Benveniste, la mémoire de l’eau