Archives des étiquettes : Henri-Paul Rousseau

Québécois, danger: vous êtes actionnaires de l’ennemi Power Corporation (Desmarais)

 

(Source: « Desmarais: Dépossession tranquille », Richard Le Hir, éditions Les Intouchables, 2012, p. 265)

 » Tous les Québécois sont indirectement des actionnaires de Power Corporation (Desmarais) par le truchement de la Caisse de dépôt et placement du Québec qui détient beaucoup d’actions de Power.

Vu les 40 milliards$ perdus par la Caisse en 2008, vu le passage soudain et mystérieux de l’ancien président de la Caisse, Henri-Paul Rousseau, au service de Power Corporation à la suite de cette perte, et vu aussi les liens du président actuel de la Caisse, Michael Sabia avec l’empire Desmarais (… la transparence des finances de Power CONCERNE TOUS LES QUÉBÉCOIS car la sécurité de votre retraite pourrait en être affectée….)

Mais la transparence fait cruellement défaut dans les dossiers d’Hydro-Québec, des Lucides, du gaz de schiste, de l’Île d’Anticosti, du Plan Nord, de l’Accord économique Canada/Europe (AÉCGC/UE), ou de la construction du CHUM (…) l’Empire avance toujours masqué, en manipulant des pions qui lui sont acquis. »

Extrait de la liste de ces pions:
Nicolas Sarkozy, Jean Charest, Maurice Strong, Thierry Vandal (Hydro), Michel Plessis-Bélair  (Hydro), Lucien Bouchard (gaz de schistes, pétrole albertain), Pierre-Marc Johnson, Henri-Paul Rousseau, Loïk Le Floch-Prigent, Me Albert Wildgen, Total, GDF Suez, Veolia, Dalkia, etc.

Organigramme de participations à Power Corporation..

Plainte criminelle en France contre Frère/Desmarais. Une leçon aux Québécois

Le duo Desmarais/Frère face à une plainte au criminel en France.

Voilà un autre exemple montrant comment ces « bonnes entreprises créant de l’emploi » n’hésite pas à arnaquer la population.

La plainte exige d’annuler la nomination de Jean-Pierre JOUYET au poste de D-G de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Des arnaques corporatives semblables ont-elles été commises au Québec contre l’intérêt de la population?


Jouyet est-il l’équivalent français et tout aussi « obligé envers Desmarais » que HENRI-PAUL ROUSSEAU (Caisse de dépôts et de placements du Québec)?
« …. M. JOUYET se trouverait dans une situation de conflit d’intérêts qui ne lui aurait pas permis de postuler à la CDC.
Il n’a donc rien fait, préservant les intérêts de FRÈRE et DESMARAIS, ceux de la CDC et les siens propres.
M. JOUYET a ensuite accédé à la tête de la CDC pour poursuivre dans cette voie et, pire, faire acquérir par la CDC les actifs que veulent céder FRÈRE et DESMARAIS à commencer par la participation qu’ils détiennent en GDF-SUEZ, SUEZ ENVIRONNEMENT et TOTAL.

Attention ici: Ils affichent une moins-value de plus de 2, 5 MILLIARDS € sur ces positions et leur projet est de les céder à la CDC, évidemment pas à la valeur de marché, mais avec une très confortable plus-value comme ils l’ont fait jusqu’à présent, la CDC acceptant de les débarrasser de leurs actifs en les surpayant comme cela a été le cas avec QUICK.

Le mode opératoire de JOUYET sera le même que celui utilisé lors de la fusion de GDF avec SUEZ, à savoir invoquer le patriotisme économique pour tenter de justifier ces opérations injustifiables qui coûtent des Milliards € aux contribuables.

À la lumière de ces éléments, on comprend parfaitement la volonté et surtout l’intérêt de messieurs FRERE et DESMARAIS de faire nommer leur obligé, M. JOUYET, au poste éminent de D-G de la CDC afin qu’il puisse continuer à servir leurs intérêts, c’est-à-dire étouffer l’affaire QUICK/GDFSUEZ et permettre l’acquisition, par la CDC, des actifs dont FRÈRE et DESMARAIS veulent se débarrasser. »