Monthly Archives: avril 2011

« Le Canada ne pourra plus défaire ce qu’on a construit » – Éric Messier . Com

« Le Canada ne pourra plus défaire ce qu’on a construit »

Extraits de ce discours de Gilles Duceppe, chef du Bloc Québécois

Nos adversaires voudraient le faire oublier, mais le Bloc existe parce que la nation québécoise existe. Ça fait plus de 400 ans que les Québécois résistent à toutes sortes d’obstacles et nous sommes toujours là. Nous avons toutes les raisons d’en être fiers, d’être fiers de ce que nous sommes, d’être fiers de notre langue.

M. Layton et NPD, cette fois c’est NON

M. Layton et NPD, cette fois c’est NON.

« NPD en vogue au Québec »: Désinformation et propagande anti-Québec, comme d’habitude.

Mon cher Jack,

Je vous connais maintenant. Ce sera non. Pendant 20 ans, j’ai voté huit fois pour vous. Le 2 mai, vous voudriez que je revienne à vous? Mais, au fait, what’s new, mon cher Jack?

Gaz de schistes: Genivar en conflit d’intérêt – Éric Messier . Com

Gaz de schistes: Genivar en conflit d’intérêt – Éric Messier . Com.

Gaz de schistes: Genivar en conflit d’intérêt

Pétrole et gaz dans le golfe du Saint-Laurent – L’évaluateur environnemental a des intérêts dans l’industrie pétrolière. La firme Genivar, mandatée par Québec, a acquis une entreprise albertaine.

« Ils méprisent le Québec et avec le sourire. »

La firme d’ingénierie qui réalise l’étude scientifique commandée par Québec pour évaluer les risques liés à l’exploitation d’hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent a acquis, il y a quatre mois, une entreprise albertaine spécialisée dans la conception et la gestion d’installations pétrolières et gazières, selon ce qu’a appris Le Devoir. Une situation qui n’inquiète pas le ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

C’est la firme d’ingénierie Genivar qui a obtenu le contrat pour la réalisation de la deuxième évaluation environnementale stratégique (EES) lancée par le gouvernement Charest pour le Saint-Laurent. Celle-ci couvre les bassins de la baie des Chaleurs, d’Anticosti et de Madeleine, soit plus de 110 000 km2.

Texte complet