Coup d’État québécois des dictateurs Desmarais – Power Corp (mise à jour 2019)

Par François Harvey et l’équipe de L’ÉTINCELLE. Pour FORCES QUÉBÉCOISES

Le Québec a été victime d’un autre coup d’État (après ceux de 1840, 1867, 1970, 1982). 

Ses institutions démocratiques ont cessé de fonctionner.
Ceux que le peuple a désignés pour servir la patrie l’ont trahie.
PAUL

Notre travail des derniers mois a consisté à documenter l’histoire de la dictature qui pèse maintenant sur nous pour nous permettre de nous en libérer.
Nos despotes sont le clan fondé par Paul Desmarais, fondateur de Power Corporation.

Ils vivent dans leur château de Sagard, dans la région de Charlevoix, protégés par une armée d’une centaine de domestiques et par GARDA, société qui leur appartient* et qui leur sert de milice privée. (* À vérifier. Stéphan Crétier est le président-fondateur de GardaWorld; les Desmarais sont-ils actionnaires?)

Paul Desmarais père puis ses fils André Desmarais et Paul Jr président aux destinées du conglomérat et qui en projettent les tentacules aux quatre coins du monde.

Les pions politiques des Desmarais 

Paul Desmarais Sr a fabriqué tous les premiers ministres Canadiens à partir de Pierre-Elliott Trudeau, de Brian Mulroney, de Paul Martin, il contrôlait Stephen Harper. Plus près de nous, il avait créé Lucien Bouchard. Puis il avait eu des rencontres secrètes avec Bernard Landry.

Puis il avait imposé Jean Charest, Pauline Marois* et enfin Philippe Couillard, toutes pièces qu’il avait avancées tour à tour sur son échiquier pour asseoir sa domination, éliminer ses adversaires, engranger davantage de pouvoirs et de profits. (*Note: Il serait étonnant que les Desmarais aient souhaité la prise de pouvoir de Pauline Marois du Parti québécois – souverainiste – en 2012).

Charest et Desmarais - caricature garnotte copie

Dans l’Opposition, les Desmarais peuvent compter sur Bob Rae et Thomas Mulcair à Ottawa et, au Québec, sur François Legault. (Note: il est vrai que le parti de Legault, la CAQ, au pouvoir actuellement, a été cofondé par Charles Sirois, ami notoire des Desmarais. Toutefois, on peut croire que les orientations de son gouvernement, depuis la prise de pouvoir en octobre 2018, plaisent nécessairement aux Desmarais) »

À l’étranger, Desmarais a notamment créé l’ancien président de la France Nicolas Sarkozy qui, lorsqu’il était en délicatesse avec la justice française et venu se terrer à Morin Heights, dans les Laurentides, dans une des propriétés des Desmarais.

« Pétrole contre nourriture »

Pour cet homme, la vie humaine n’avait aucune importance. Il a planifié et organisé le détournement du programme de l’ONU « Pétrole contre nourriture » destiné à fournir alimentation et médicaments aux Irakiens victimes de la dictature de Saddam Hussein.
Il a permis à celui-ci de s’enrichir de deux milliards de dollars, le tout au bénéfice de la pétrolière TOTAL dans lequel Power a de fortes participations et qui, elle, a engrangé des dizaines de milliards dans cette fraude aux proportions inouïes.

Pour réussir son coup, il n’a pas hésité à soudoyer les plus hauts fonctionnaires de l’Organisation des Nations-Unies, dont Maurice Strong. On n’a jamais vu dans toute l’Histoire un scandale financier d’une telle ampleur.
Il avait fait pression sur Jean Chrétien pour que le Canada n’entre pas en guerre en Iraq; tant que Saddam était au pouvoir, il s’en mettait plein les poches. On dit que le chiffre d’affaires de Power Corporation atteint maintenant les quarante milliards de dollars annuellement mais il y a tout à parier qu’il s’agit de données frauduleuses. Il est connu que les Desmarais et leur gang possèdent des fortunes éparpillées aux quatre coins du monde dans des paradis fiscaux.

Ils ont la main-mise sur la plupart des médias québécois.

Le groupe GESCA, filiale de Power, contrôle LA PRESSE, LE SOLEIL, et plusieurs autres quotidiens du Québec en plus de nombre d’hebdos régionaux. (Note: Les Desmarais ne possèdent plus La Presse – ni Le Soleil? –  depuis 2018.)

Et par le biais d’une entente secrète intervenue avec Radio-Canada, ils ont assis sa domination sur l’information diffusée par la Société d’État au public québécois.
Les journalistes de Radio-Canada n’ayant pas le droit d’exprimer d’opinions, ce sont ceux de GESCA, les André Pratte et consorts, qui déversent en toute liberté la propagande desmaraisienne dans les studios de Radio-Canada. Leur influence s’étend aussi au travers des dizaines d’hebdomadaires du groupe Transcontinental.

La Presse - La Crasse - noms journalistes

POWER contrôle nombre de compagnies d’assurances, possède des participations dans nombre de sociétés de gestion, dans le bâtiment, dans la sécurité, dans l’eau notamment via le groupe SUEZ, dans les banques ici comme à l’étranger, dans des centaines de compagnies chinoises; ses complices siégeaient et siègent toujours dans les conseils d’administration de nos plus importantes sociétés d’État comme la Caisse de dépôt et de placements, Hydro-Québec, il a ses entrées dans tous les ministères, les lois, les règlements, les politiques définies par notre gouvernement sont les siennes, qu’il s’arrange pour contourner à sa guise.

Les Desmarais mènent plusieurs plans de front. Ils forcent à la construction de barrages hydroélectriques inutiles qui amènent Hydro-Québec, dont ils contrôlent les principaux acteurs, à vendre à perte l’électricité produite aux Américains.

C’est ainsi que les Québécois, par leurs taxes, leurs impôts et leurs factures d’électricité, subventionnent directement les compagnies américaines d’électricité.

Gageons qu’en affaiblissant ainsi Hydro lui et son gang s’apprête à privatiser cette Société d’État. (Note: En effet, sous l’influence des Desmarais, Hydro-Québec a tenté d’acheter en 2009 son équivalent Énergie Nouveau-Brunswick, pourtant moribond, car cet achat aurait eu comme conséquence de soumettre Hydro-Québec aux chartes fédérales, et donc de rendre possible son achat par les Desmarais)

Pendant ce temps, par le biais de LAFARGE qui appartient à Power Corp, ce gang nous vend le ciment de ses barrages dont nous payons le gros prix.

Via EDF (Énergie de France) qu’il manipule également, il a construit un gigantesque parc d’éoliennes dans les montagnes non loin de chez lui dont Hydro-Québec achètera le courant au double du prix coûtant pour la revendre encore une fois à perte aux Américains.

Il nous vendra ainsi notre vent.

Présent dans le pétrole, notamment sur Anticosti mais aussi partout via TOTAL, le gang Desmarais est aussi en train d’asseoir sa mainmise sur notre eau.
Il s’est servi pour cela de politiciens qui ont fait adopter des lois facilitant la pollution et la destruction de nos cours d’eau, dictant la ligne à conduire à des firmes d’ingénierie telle BPR.
Celle-ci, par exemple, s’est chargée de relayer ses ordres quant à la réduction des bandes riveraines des cours d’eau à des fins de protection.

S’ensuivit à leur proximité un large épandage, à la grandeur du Québec, tout à côté de tous nos cours d’eau ou carrément dedans, aucune protection n’existant plus pour les ruisseaux de deux mètres par deux mètres, ceux qui sont à la base de tout.
Ces épandages intensifs de lisier de porc, de fertilisants, de phosphates s’étendit pendant plusieurs années à la grandeur du Québec, directement dans nos rivières, nos lacs, nos sources d’eau potable.
BPR et d’autres engrangèrent des milliards dans la construction d’usines de dépollution ou de filtration et de traitement des eaux.

Nous avons payé pour ça, nous avons été victimes de ça, les coupables directs sont les Desmarais, Bernard Landry, André Boisclair, ministre de l’Environnement sous Landry, Pauline Marois, Laurent Pellerin, le président de l’UPA de l’époque, Paul Lafleur, président de BPR reconnu mondialement pour son haut degré de corruption. D’autres noms s’ajouteront, d’autres détails suivront.

Il manquait à Desmarais père d’utiliser la violence contre notre peuple.
Il ordonna à l’hiver 2012 à Jean Charest de violenter la jeunesse en annonçant la hausse des frais de scolarité, et par cette provocation, il voulait exercer ses milices.
Tandis que des milliards étaient divertis dans la corruption, lui, il réclamait des centaines de millions aux étudiants.
L’exercice lui apprit que la police était à sa botte, tant la SQ que les corps policiers de province comme ceux de Sherbrooke, de Gatineau, ou encore de Québec.

Bref, que son coup d’État était complet.

Il n’avait pas besoin de se faire élire, il avait tout le pouvoir. Enfin, pas tout à fait.
Car les Québécois ont clairement démontré en 2012(*) qu’ils en a ont ras-le-bol de tous ces abus sans toujours toutefois clairement en nommer le coupable.
(* Manifestations monstres puis élection du Parti québécois pour éjecter le Parti libéral de Charest).

Car c’est toujours en cachette, dans le silence, par personnes interposées et tandis que les médias font du brouillage qu’agit ce tyran.

Pour finir, notre despote a flagorné, fait le beau, étalé sa fortune et sa toute puissance sous de fastueux chapiteaux, occupant à Montréal toute une de nos îles pour un mariage aussi ridicule que princier.
Son gang et lui ne se cache plus car il sont sûrs d’eux, et d’ailleurs ils se savent découverts et ils s’en moquent, certain qu’ils sont de leur puissance, de leur impunité pour tous et chacun de leurs crimes, du contrôle qu’ils exercent sur la société québécoise et sur chacun d’entre nous.
Car ils espionnent tant qu’ils peuvent, leurs sous-fifres disposent de tout l’appareillage et des technologies nécessaires.

Mais il y a un mais. Les Québécois ne sont pas dupes, loin de là.
Partout à travers le Québec, des gens travaillent à jeter à bas cette tyrannie.
Les Québécois sont fiers et intelligents, ils ont une longue histoire de résistance et ils n’aiment pas se faire berner. Et ils sont rusés et astucieux.

Alors ils échangent informations, mots d’ordre, ils se mobilisent au travers de toutes sortes de luttes locales où ils apprennent le travail de terrain, où ils découvrent, identifient et constituent les dossiers des sbires locaux qui profitent du peuple et de la tyrannie.

Le tout se fait chaque jour, depuis longtemps, et ça va à la vitesse de la lumière.
Oh! Les machines du despote tentent bien de compromettre tous ces flux d’informations mais elles n’y arrivent pas, elles n’y arriveront jamais.

Poster un commentaire ou un rétrolien.

Commentaires

  • yvan marcoux  De 6 mars 2016 à 16:47

    Aucune surprise ca fait longtemps que j.ai entendu parler d.autres chose a part ca

  • Baronix  De 8 mars 2016 à 09:52

    Desmarais : seraphin

  • Luc Giguere  De 10 mars 2016 à 08:36

    Desmarais Total en France fait de gros profit avec le gas,car ils ont les puits d’huile et ont fait l’achat d’une rafinerie il y a quelque années alors le prix du baril à perte est transferrer aux clients à la pompe,le même system existe au Québec, il ne faut pas croire la marge des rafineurs,ce sont les même propriétaires qui qui empochent les pétros dollards.

  • JCPomerleau  De 13 mars 2016 à 09:00

    http://www.dossierplq.com/desmarais.html

  • cjmenr  De 30 mars 2016 à 14:53

    A reblogué ceci sur DAILY QUEBEC(DQ) .

  • Guy  De 25 avril 2016 à 21:38

    Par les mariages de ses enfants a été créée une oligarchie de sang connectée à la noblesse européenne.

  • Michel Duchaine  De 14 juin 2016 à 02:06

    A reblogué ceci sur Michelduchaine.

  • michel boudreault  De 27 juin 2016 à 12:15

    Erreur dans le texte, Sagard n’est pas au Saguenay mais dans Charlevoix ….

  • Gerald Clermont  De 2 septembre 2016 à 14:45

    Que peut on faite WOW il y en a des renseignements

  • Jocelyne Gagnon  De 1 décembre 2016 à 22:18

    Si les Québécois se donnent des coup pieds au cul ,ça pourrait peut-être changer quelque chose ,mais j’en doute .

  • Jean Claude Pomerleau  De 2 décembre 2016 à 17:21

    http://www.dossierplq.com/

    Voir fiche : Clan Desmarais

    P.s vous pouvez communiquer avec moi

  • Alex  De 3 décembre 2016 à 17:21

    Ce serait bien d’avoir des sources, des articles et/ou des documents appuyant les dizaines et les dizaines de « faits » avancés dans ce texte. Sans ça, celui-ci relève plus du roman que d’un article crédible. Un peu de rigueur serait bienvenu.

  • Martine  De 24 juillet 2017 à 07:40

    Que nous sommes petits à côté de cette machine de guerre contre notre Peuple. À quand le grand Réveil pour ceux et celles qui croient encore que la démocratie existe . Quelle tristesse .

  • Claude B  De 24 juillet 2017 à 11:01

    Bien écrit et tellement vrai tout cela. Pauvres Québécois endormis au GAZ. Merci pour ce texte, peut-être en réveillera-t-il quelques uns.

  • André Bouchard  De 24 juillet 2017 à 13:33

    Les québécois se batte? Il serait temps de renverser tout cette racaille et reprendre notre société …mais le peuple se plies et se cache …au front citoyen ..

    • Georges Michaud  De 10 août 2021 à 09:20

      Tiens une autre étincelle qui s’annonce. Reposez-vous un peu et arr^tez de nous casser les oreilles avec vs ¸aneries. Les Patriotes n’étaient pas des sécessionnistes . Ils luttaient pour un gouvernement responsable. Le Québec a accepté notre constitution et sa chartre des droits, les sécessionnistes au pouvoir l’ont rejettée. Mais 73 députés libéraux sur 74eélus par des Québécois l’ont accepté d’emblée. Alors allez joué ailleurs

  • Liliane Jeffrey  De 24 juillet 2017 à 18:41

    quand aurons-nous les preuves de tout ça, pour qu’on puisse se défendre?

  • Jean Hemond  De 25 juillet 2017 à 17:11

    https://flic.kr/p/jKFTcn Visite à Jean Charest? Bon timing pour le Plan Nord.
    Il y a trois photos de cet aréopage.

  • Marie Juana  De 25 juillet 2017 à 19:39

    Sauf erreur, leur châteaux n’est qu’un chalet, le domicile est à Tremblant sur leur rue… Vous oubliez leur fille qui est propriétaire de la,plus grande compagnie d’assurance médical… La  » Great West  » et comme les rumeurs de privatisation du domaine de la santé au Québec attirent les mouches, et bien cette dame siège dans le conseil d’administration du nouveau CHUM de Montréal!!! tse cette famille dans l’ombre manipule le Québec et veux sa perte au détriment de leur poches… C’est les livres qui le disent… Hélas

  • Andre Fortier  De 26 juillet 2017 à 07:26

    le gouvernement c est Desmarais vive le Québec libre

  • Robert Leboeuf  De 2 août 2017 à 18:42

    Il faut être très naïf pour croire encore aux gens qui nous dirigé nous avons assez de preuves avec toutes les enquêtes que nous avons vus personnellement j ai entièrement perdu confiance il est clair qu il y a longtemps que les Des marais tiennent les ficelles aux deux paliers du gouvernement

  • Renee Houde Edwardh  De 6 août 2017 à 23:10

    Quelles inventions = false news. Un paquet de niaiseries du Clud des victimes éternelles du Québec. Pourquoi écrire des choses semblables sachant qu’il y a beaucoup de gens naifs au Québec qui vont prendre tout ce que vous écrivez comme vrai.

  • Émilien Pelletier  De 24 août 2017 à 12:20

    Pauline Marois a été imposée par les Desmarais en 2012? Vraiment de la désinformation sur toute la ligne. En plus associé Bernard Landry, André Boisclair à cette famille corrompue est de la diffamation. J’imagine que vous êtes un porte-parole de QS.

  • Richard Audet  De 28 août 2017 à 22:55

    Tout le monde sait ça ! Mais il faut changer ça, tous ensemble à écraser ces minables de bas étages ! On commence par les jeter dehors aux élections ! Des crosseurs qui convertissent des primes de départs en salaires doublés, le lendemain de la frasque de Sklavounos et de l’austérité ! Quel bande de sales individus si nauséabonds

  • Suzanna Schimek  De 31 août 2017 à 11:59

    Depuis toujours Power Corporation ne paie pas d’ impôt …. c’ertaines têtes durs ou les vendus à PC diront que oui mais en réalité le peu qu’il paie est comparatif à 1 % et sa fortune estimé à 40 milliard et placé dans des paradis fiscaux. Vous vous rendez compte de la différence d’avec nos tites PME ? Fortune faite sur le dos des Québecois. Ils prétendent qu’il existe un retour d’ascenseur avec leurs avoirs mais ca jamais été le cas. Pas surprenant que l’UPA mange dans sa main avec toutes les terres agricole québecoise vendues au Chinois. Belle clic d’achetés !

  • Marcelle Hamelin  De 27 février 2018 à 13:43

    Vive le Québec LIBRE…………………..il n’y a pas d’autres choses à faire……………

  • Raynald Ferland  De 28 février 2018 à 17:50

    ouf vous en fumez du bon mon cher ami! Vous avez rien de mieux à faire que vous inventez des théories du complot ?

    • allmediacom  De 10 août 2021 à 05:38

      Ah c’est vrai, désolé, tout le monde sait bien que les complots n’existent pas sur notre planète d’amour et d’eau fraîche. Bonne continuation.

  • Patrick Cormier  De 6 avril 2018 à 16:33

    Bonjour, je ne sais pas à quel point vos dire sont vérifiée, mais il y a une chose que je sais c’est qu’aucun béton Lafarge n’a été utilisé dans les constructions hydroélectrique de la Romaine. Romaine 1 et 2 ont utilisé le béton de béton provincial et 3 et 4 celui de Emf. Après vérification ils ne semblent pas utiliser la cimenteries de Lafarge. Si je me trompe, prouvez le moi. Bonne continuation!

  • leresidue  De 25 septembre 2019 à 23:30

    A reblogué ceci sur La santé sous toutes ses formes (yup).

  • Roland Lavallee  De 29 janvier 2021 à 10:53

    Je suis heureux de voir que xes crimes soient enfin rendu publique. Ca laisse a croire qu’ils vont subir le drainage du marais. ( Des Marais)

  • Lady Rose, CEO  De 29 janvier 2021 à 17:01

    Pourri avec les tops 10 grandes familles du Qc!!

  • Aimé  De 5 février 2021 à 22:19

    question Desmarais vont-t-ils passer dans le tordeur que nous prépare Trump?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :